Les sécheurs par adsorption Dryfast

La gamme de sécheurs par adsorption Dryfast comprend actuellement deux modèles, spécialement pour les petites pièces, les chambres de séchage et à utiliser après des dégâts d'incendie et des eaux. Les deux modèles sont dotés d'un boîtier en acier inoxydable et de raccords pour flexibles de transport d'air permettant d'évacuer l'air humide et/ou d'insuffler de l'air sec. Les deux modèles sont livrés en standard avec un compteur horaire intégré.

 


Principe d'absorption

L'air humide est soufflé à travers une roue tournante en gel de silice qui absorbe l'humidité de l'air. Une partie de l'air absorbé est chauffée électriquement et soufflée à travers une section fermée de la roue. Cet air humide et chaud est soufflé à l'extérieur de la pièce à assécher à l'aide d'un flexible de transport d'air.


À utiliser à :

  • une HR souhaitée comprise entre 8 % et 35 %
  • s'il faut assécher à basses températures, inférieures à 7°C

ATTENTION: dans les nouvelles constructions, nous recommandons généralement de ne pas utiliser de sécheurs par adsorption. Le risque de fissures de retrait augmente en raison d'une humidité d'air faible.


Les sécheurs par adsorption sont onéreux en raison de leur consommation d'énergie élevée. Notamment parce qu'ils utilisent un élément de chauffage pour l'assèchement.


Les sécheurs par adsorption sont spécialement utilisés:

  • lorsqu'il est souhaitable d'avoir une humidité relative de l'air très faible, inférieure à 35 % (par exemple, l'industrie pharmaceutique et l'industrie chimique, les dépôts de munitions, etc)
  • lorsque l'on ne peut travailler qu'à basses températures (p.ex. chambres froides)
  • lorsque de basses températures sont indispensables ou déterminées par le climat (par ex., les revêtements de réservoir, le nettoyage d'un navire)

La consommation d'énergie d'un sécheur à condensation à 12°C s'élève à environ un tiers de la consommation de l'énergie d'un sécheur par adsorption pour une même demande de déshumidification.


Un sécheur à condensation se contente d'une tension d'alimentation électrique beaucoup plus faible, ce qui est important en termes d'économie d'énergie.
La température à laquelle un sécheur par adsorption devient plus efficace qu'un sécheur à condensation se situe à environ +7°C (la température annuelle moyenne dans le Benelux étant de +10,7°C).


ATTENTION: Lors de l'assèchement de chantier, des températures inférieures à 10°C restent théoriques. Dans de telles proportions climatiques, il n'y a aucune différence de pression réelle de la vapeur entre le matériau de construction et l'air de la pièce parce que ce dernier est lui-même proche du point de saturation de 100 % d'humidité relative et peut à peine absorber l'eau lui-même.


Utilisation de sécheurs par adsorption en cas de dégâts causés par l'incendie
Le plastique est de plus en plus utilisé dans les produits que nous utilisons tous les jours. En cas d'incendie, cela cause des problèmes qui sont largement sous-estimés.


Les dommages causés par l'eau d'extinction de l'incendie ne constituent pas le problème majeur, mais bien la vapeur d'acide chlorhydrique particulièrement agressive qui apparaît sous forme de chlorure de polyvinyle (PVC) et se lie à l'air humide.


La combustion de 1 kg de PVC comportant un taux de chlore de 50 % produit environ 0,4 m³ de gaz de chlorure d'hydrogène, qui, dissout dans 2 litres d'eau, donne une concentration de 30 % d'acide chlorhydrique.


Si des mesures appropriées ne sont pas prises directement, le dépôt d'acide chlorhydrique sur toutes les surfaces en métal blanc (les revêtements étant généralement brûlés), par ex. machines, outils, installations électriques, etc., engendre des dommages dus à la corrosion.


Par conséquent, la cause permettant l'apparition du composé d'acide chlorhydrique doit être éliminée immédiatement. Cela signifie qu'il faut arrêter la réaction chimique du gaz de chlorure d'hydrogène avec de l'air humide. La réduction du taux d'humidité à 30 % d'humidité relative arrête la corrosion.


Par conséquent, Dryfast recommande lors de la réparation des dégâts causés par l'incendie d'utiliser les sécheurs par adsorption ou comme solution alternative d'utiliser le nouveau déshumidificateur de chantier DF800 de Dryfast avec raccord à flexible pour 2 flexibles.


Immédiatement à l'issue des travaux d'extinction de l'incendie, il faut démarrer l'assèchement. Plus vite c'est déshumidifié, plus faibles seront les coûts d'assainissement. On déterminera en fonction du volume de la pièce s'il faut assécher la surface entière ou uniquement les objets qui s'y trouvent. L'assèchement dit ambiant ramène l'humidité relative de la pièce en un temps record sous les 30 % HR, afin d'interrompre le processus chimique de formation de l'acide chlorhydrique. Si l'assèchement de la pièce est impossible pour des raisons économiques ou techniques, par ex. parce certains objets sont mis en péril, il faut recouvrir ceux-ci par ex. à l'aide d'un film de construction et effectuer un assèchement local sous ce film.

S’inscrire vous et ne manquez plus des mises à jour ou offres pertinent!

Nous vous pouvons informer concernant:
  • Contenu de branche apparenté
  • Des offres et des actions
  • Vidéos d’instruction
  • Nouveaux blogs
Tenez m’au courant